Prévenir la transmission de la covid-19

par Dr Martin Lanoue
220 vues

EN RÉSUMÉ

  • La covid-19 se transmet principalement par voie aérienne, soit en respirant l’air contaminé par des gens infectés.
  • Les mesures les plus efficaces pour contrer la transmission sont la limitation des contacts, le port du masque (incluant le nez et la bouche), et une ventilation efficace. Le lavage des mains demeure une intervention à ne pas négliger.
  • La vaccination est fortement suggérée pour se protéger, protéger les autres mais aussi pour diminuer la transmission.
  • La période d’isolement est établie par la santé publique. Cependant, peu importe la durée de cette période (réduite à 5 jours dans certains cas), souvenez-vous que vous pouvez être contagieux jusqu’à 10 jours après le début des symptômes et qu’il est préférable de rester prudent pendant tout ce temps afin d’éviter la transmission du virus, surtout envers les personnes vulnérables.

Nous savons déjà depuis un certain temps que la transmission est principalement aérienne, c’est-à-dire par l’air contaminé par une personne qui parle, qui tousse, qui crie ou qui chante par exemple.

La distanciation physique de 2 mètres, seule, ne suffit pas, mais est à conserver (encore plus si le masque n’est pas porté).

C’est l’ensemble des mesures qui seront efficaces contre la covid-19, à commencer par la limitation des contacts, le port du masque et une ventilation efficace.

Comment faire pour réduire son risque?

Le Gouvernement fait la promotion des consignes sanitaires de base depuis le début de la pandémie. Pour consulter les dernières mesures en vigueur et connaître les activités nécessitant un passeport vaccinal valide, cliquez ici.

Le collectif « stop covid » a produit un document pour pouvoir fêter Noël avec plus de sécurité en 2021 et plusieurs mesures intéressantes pouvant s’appliquer à n’importe quel rassemblement s’y retrouvent. L’analogie du fromage gruyère, qui vient démontrer que c’est l’addition des mesures qui vont permettre de diminuer les risques de transmission, est facile à comprendre (cliquez ici pour visualiser ce guide). À noter que ces mesures sont efficaces contre n’importe quel virus respiratoire, pas seulement la covid-19.

  1. Limitez le plus possible les contacts, même sans symptômes.
    Il y a des porteurs asymptomatiques qui peuvent quand même transmettre le virus.

    Il y a aussi des personnes qui ont été infectées mais qui n’ont pas encore de symptômes (c’est la période d’incubation). Ils en développeront quelques jours plus tard. On les surnomme des personnes présymptomatiques.  Il faut savoir que la période de contagion débute 48 heures avant l’arrivée des premiers symptômes. C’est la période durant laquelle il y a le plus de transmission communautaire.

    Si vous avez des symptômes, isolez-vous et faites un test de dépistage. La période d’isolement est établie par la santé publique. Cependant, peu importe la durée de cette période (réduite à 5 jours dans certains cas), souvenez-vous que vous pouvez être contagieux jusqu’à 10 jours après le début des symptômes et qu’il est préférable de rester prudent pendant tout ce temps afin d’éviter la transmission du virus, particulièrement envers les personnes vulnérables.

    Pour les voyageurs, l’auto-isolement de 14 jours est habituellement suggéré, période durant laquelle les symptômes sont à surveiller. Vous pouvez visiter les recommandations les plus à jour concernant les voyageurs sur le site du gouvernement du Québec.

  2. Le port du masque
    Comme nous l’avons, dit, la transmission par aérosol est maintenant bien reconnue. Un masque bien ajusté peut aider à prévenir la propagation. Même s’il ne s’agit pas d’un masque de type N-95, il peut probablement aider le porteur à se protéger du virus, s’il est bien ajusté. Mais l’effet est limité. Par contre, le but du masque est surtout d’éviter que le porteur, s’il est infecté (même sans le savoir), propage le virus aux autres dans la pièce en retenant les gouttelettes émises contenant du virus. La réduction de la transmission du virus a été démontrée.

    Pour bien ajuster le masque, il faut qu’il couvre à la fois le nez et la bouche. Il ne doit pas pendre à une oreille ni être porté de façon intermittente.

    De plus, on voit souvent des gens croiser les cordes du masque avant de les attacher aux oreilles. Or, cette pratique augmente l’ouverture du masque sur le côté et permet autant une plus grande entrée que de sortie du virus et n’est pas efficace (voir le vidéo de l’OMS à la 15 secondes).
    Voici 2 vidéos permettant de comprendre comment bien porter le masque :
       – Vidéo de Dr Vadeboncoeur
          – Vidéo de l’OMS
    Pour plus d’information sur le port du masque, cliquez ici.

    Les lunettes ou la visière peuvent être un ajout intéressant pour empêcher les gouttelettes d’infecter la muqueuse des yeux et ainsi nous infecter.

  3. AÉREZ! Assurez-vous d’avoir une ventilation efficace.
    Dans tous les cas, les rassemblements extérieurs sont à privilégier car dehors, le virus de disperse rapidement.

    Si vous devez être à l’intérieur, laissez 2-3 fenêtres ouvertes de quelques pouces en permanence pour garder une circulation d’air, et ouvrez-les davantage à toutes les heures pour maximiser la circulation d’air.

    Vous pourriez aussi mettre en fonction la hotte de la cuisine ou un purificateur d’air certifié avec des filtres neufs.

  4. Lavez-vous les mains.
    La covid-19 peut aussi se transmettre par le toucher. Il est possible que l’on touche une surface contaminée (interrupteur, poignée de porte, pistolet à essence, verre, etc.) et que l’on s’infecte ensuite en portant la main au visage (yeux, bouche, nez). Mais le risque semble plus faible par rapport à la transmission aérienne. Néanmoins, il demeure possible d’être infecté par cette voie et heureusement, une mesure simple permet de la contrer : le lavage des mains.
        – Vidéo d’un lavage des mains efficace
        – Explications détaillées
        – Affiche simplifiée du lavage des mains

    Le nettoyage des surfaces contaminées peut aussi aider. L’eau savonnée a été démontrée efficace contre le virus.

    De plus, tousser dans son coude permet d’éviter d’avoir du virus sur les mains et ainsi d’éviter de contaminer les surfaces qu’on pourrait toucher.

  5. Faites-vous vacciner
    Le vaccin aide à combattre le virus. Il protège la personne qui le reçoit, c’est évident. (À noter que la protection vaccinale est obtenue environ 2 semaines après avoir reçu la dose)

    En effet, les gens non vaccinés ont 15 fois plus de chances de se retrouver à l’hôpital, selon les données de décembre 2021.
        – (cliquez sur le lien « tableau de bord de la situation au Québec » dans la première partie de cette page internet pour des détails.)

    Il est vrai que le vaccin permet d’éviter de faire une forme grave de la maladie, mais pas nécessairement d’être infecté. Certains avaient des craintes, pensant que les vaccinés seraient donc plus propagateurs du virus. Mais cette affirmation est fausse.

    Premièrement, il y a beaucoup d’asymptomatique et de présymptomatique chez les non-vaccinés (voir le point numéro 1) et ces derniers risquent autant de répandre le virus.

    De plus, la vaccination fait en sorte que le corps est entraîné à reconnaître le virus et lorsque ce dernier l’infecte, le système immunitaire se met en branle plus rapidement et peut se débarrasser du virus beaucoup plus efficacement et rapidement, réduisant par le fait même la période durant laquelle la personne est contagieuse.

    La vaccination pourrait aussi permettre de ralentir le développement de nouveaux variants au sein d’une population. Évidemment, cette mesure serait efficace dans la mesure où la vaccination était étendue à l’ensemble de la planète.

  6. Restez loin des gens vulnérables
    Les gens les plus à risques de contracter des complications sont les gens vulnérables (personnes âgées de 60ans et plus, personnes atteintes de cancer ou d’une maladie chronique, etc.) ainsi que les non vaccinés. (voir la liste complète des gens à risque ici)

    Plusieurs de ces mesures sont efficaces contre de nombreux autres virus connus. Si vous êtes malade, évitez de propager l’infection.

Dernière mise à jour: 2022-04-13

  Mise en garde importante

Les informations retrouvées dans cet article sont basées sur les données les plus récentes en date de la publication, mais pourraient changer selon la situation épidémiologique ou selon de nouvelles études. Continuez à rester informés via les conférences de Presse du gouvernement et leur site internet.

Vous aimerez peut-être aussi